Sécurité des opérateurs

 

Les stérilisateurs Anprolene et EOGas ont été conçus pour garantir la sécurité des opérateurs. Ils répondent aux exigences les plus strictes en matière d'utilisation de l'oxyde d'éthylène sur un lieu de travail. Cette section explique pourquoi l'utilisation des stérilisateurs Andersen Products pour la stérilisation des dispositifs médicaux ne présente aucun risque en termes de sécurité.

Système de pompes

La pression négative à l'intérieur de l'enceinte du stérilisateur est un élément clé du système de sécurité. Vous pourrez constater que la porte du stérilisateur ne comporte pas de joint. Ceci a été prévu pour que la pompe de ventilation puisse aspirer de l'air dans le cabinet. Le flux d'air ainsi obtenu est ensuite projeté sur le sac contenant le gaz et les articles en cours de stérilisation, puis évacué par le tuyau d'échappement. Les deux pompes situées dans la partie supérieure du stérilisateur permettent de maintenir la pression dans l'enceinte sous le niveau de pression atmosphérique, de sorte que le gaz ne puisse s'échapper que par le tuyau d'échappement.

Une petite quantité de gaz

Les stérilisateurs Anprolene utilisent une toute petite quantité d'oxyde d'éthylène. L'ampoule de plus grande capacité comprend seulement 17,6 g. Une fois l'ampoule cassée, il faut 11 minutes pour que le gaz commence à se répandre, ce qui laisse à l'opérateur tout le temps nécessaire pour fermer le stérilisateur et sélectionner un cycle.

Voir également la section « Que se passe-t-il lorsque l'on casse accidentellement l'ampoule de gaz en dehors du stérilisateur ? ».

Système d'aération

Le cycle de stérilisation est toujours suivi d'un cycle d'aération ayant pour but d'éliminer tous les résidus d'oxyde d'éthylène présents sur les périphériques stérilisés. Les pompes évacuent le gaz pendant deux minutes, puis projettent de l'air frais pendant deux minutes, et ainsi de suite pendant toute la durée de la période d'aération, ce qui permet de s'assurer que le niveau d'exposition de l'opérateur se situe en dessous de la limite maximale à l'ouverture du stérilisateur. La stérilisation et l'aération se déroulent dans la même enceinte. Une fois la période d'aération obligatoire terminée, l'opérateur peut décider de laisser les dispositifs s'aérer pendant une période de temps supplémentaire, soit à l'intérieur de l'enceinte, soit dans une pièce bien ventilée.

Système d'évacuation

Le niveau de gaz rejeté dans l'atmosphère par le tuyau d'échappement est tout à fait indétectable. Au contact de l'air, le gaz réagit avec l'eau pour former de l'éthylène glycol, gaz lui-même biodégradable.
Aucun des traités internationaux sur l'émission de produits chimiques dangereux pour l'environnement ne s'applique à l'oxyde d'éthylène. Ce gaz ne fait partie des substances qui appauvrissent la couche d'ozone (protocole de Montréal). Ce n'est pas un COV (protocole de Genève). Ce n'est pas non plus un gaz à effet de serre (protocole de Kyoto). Il n'est pas concerné par les règlements européens sur le contrôle et la prévention de la pollution. Aux Etats-Unis, l'émission d'oxyde d'éthylène ne fait l'objet d'aucune restriction au-delà d'une tonne par an. Les petites quantités de gaz utilisées dans les stérilisateurs Andersen peuvent être évacuées directement dans l'atmosphère dans la mesure où ce gaz se décompose naturellement au contact de l'eau et des matières organiques.

Formation

Une formation à l'utilisation du stérilisateur est offerte gratuitement à tous les opérateurs, et ce pendant toute la durée de vie de la machine. Dans le cadre de cette formation, l'opérateur est invité à parcourir un « Manuel de formation », puis à remplir un questionnaire. Il est bien sûr possible de répondre aux questions en s'aidant du Manuel de formation. L'opérateur nous envoie ensuite le questionnaire rempli et nous vérifions qu'il a bien compris les principes de base du système de stérilisation Andersen. Si c'est le cas, nous reprenons contact avec l'opérateur par téléphone pour un entretien au cours duquel nous passons en revue une nouvelle fois les notions essentielles. Cette méthode d'apprentissage par laquelle l'opérateur est amené à lire, puis à écrire, puis à dire à voix haute le contenu de la formation, a pour but de faciliter la mémorisation des principales informations. Elle a été développée par le fondateur de la société Andersen, le Dr Harold Andersen, par ailleurs titulaire d'un Diplôme universitaire en psychologie.

Manuel de formation Anprolene Manuel de formation EOGas Series 4

Voici les réponses aux questions qui nous sont le plus fréquemment posées :

Que se passe-t-il lorsque l'on casse accidentellement l'ampoule de gaz en dehors du stérilisateur ?

L'ampoule de type EOGas est contenue dans une cartouche en plastique et ne peut être activée que par l'intermédiaire d'une gâchette. L'ampoule de type Anprolene est enveloppée dans un papier spécial qui l'empêche de se casser si l'opérateur la fait tomber accidentellement. Si l'ampoule a été accidentellement activée en dehors du stérilisateur, il suffit de l'introduire dans le stérilisateur et de lancer un cycle de stérilisation. Le gaz est alors évacué vers l'extérieur par le tuyau d'évacuation.

Que se passe-t-il si une coupure d'électricité se produit pendant un cycle de stérilisation ?

Si une panne d'électricité se produit pendant le cycle, la batterie de sauvegarde dont le stérilisateur est équipé continue d'alimenter le circuit imprimé, les données du minuteur étant ainsi conservées en mémoire.

Un opérateur peut-il contrôler son exposition à l'oxyde d'éthylène sur son lieu de travail ?

Un utilisateur peut contrôler son exposition à l'oxyde d'éthylène à l'aide de badges d'exposition personnels, tels que les badges AirScan Andersen. Deux types de badges AirScan sont disponibles : Le badge STEL - 15 minutes (STEL = Valeur Limite d'Exposition à Court Terme (VLCT)) et le badge TWA - 8 heures (TWA = Valeur Moyenne d'Exposition (VME)). Le badge STEL doit être porté pendant 15 minutes au moment où l'exposition à l'oxyde d'éthylène risque d'être la plus élevée, ce qui se produit généralement lors du déchargement du stérilisateur. Le badge TWA doit être porté pendant 8 heures, lors d'une journée au cours de laquelle un cycle de stérilisation est prévu. Le déchargement du stérilisateur devra avoir lieu pendant ces 8 heures. Les niveaux d'exposition à l'oxyde d'éthylène doivent être vérifiés lors de l'installation du stérilisateur.

Commander des badges AirScan